BREXIT : QUELLES CONSEQUENCES ?

Un Brexit « largement » obtenu à la majorité : en effet les résultats du référendum de juin 2016 ont été de 51,9 %!

Lors de sa nomination en tant que Premier Ministre anglais, David Cameron, bien que souhaitant rester dans l’Union Européenne, avait promis un référendum pour le maintien ou non du Royaume-Uni dans l’UE. Celui-ci a eu lieu le 23 juin 2016 mais le Brexit ne sera définitif qu’en mars 2019.

Après l’annonce du résultat, Cameron a préféré quitter son poste et a été remplacé par l’ancienne ministre de l’intérieur Theresa May, du parti conservateur.

Résultat de recherche d'images pour "brexit caricature"

L’abréviation Brexit correspond au « British exit » !

Quelles conséquences pour le Royaume-Uni ?

Les négociations de cette sortie sont compliquées. Elles doivent tenir compte des engagements du Royaume-Uni envers des projets européens. Ainsi pour dédommager leurs partenaires des projets qui ne pourront être menés à bien sans eux, l’UE réclame 60 milliards d’euros quand Londres accepte de n’en payer que 20 d’ici à 2020.

« Nous devons, dans l’année qui vient, négocier un accord qui nous permette d’avoir la relation la plus proche et la plus amicale avec le Royaume-Uni […]. Il faut que les Britanniques acceptent qu’on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre : être dehors ça n’est pas être dedans, ils ne peuvent pas garder les apanages [avantages] du marché intérieur et de l’union douanière », avertit Pierre Moscovici, ancien ministre de François Hollande.

Les Anglais devront donc choisir : soit ils reviennent sur leur décision et conservent les avantages de l’UE, soit ils y renoncent.

Quelles conséquences pour l’UE ?

Le Royaume-Uni désirait ce Brexit, volonté compréhensible car il a toujours été en marge des autres pays, notamment avec sa monnaie : la livre sterling. Cependant l’UE perd ainsi l’une de ses trois plus grandes puissances économiques.

Selon certains, cette sortie pourrait inciter les 27 autres pays de l’UE à s’unir davantage et à faire face aux défis économiques et politiques futurs.

On ne connaît pas aujourd’hui l’avenir des expatriés européens au Royaume-Uni car des négociations sur la libre circulation sont en cours. Plus particulièrement, le cas de l’Irlande (du sud)

reste à définir car c’est l’unique pays ayant une frontière terrestre avec le Royaume-Uni.

Pour conclure, le Brexit présente des avantages et des inconvénients pour les deux camps. Cependant, certains sujets tels que les relations commerciales doivent encore être négociés pendant la période actuelle de transition économique, jusqu’en 2019.

Alexandra Mandrou et Maylis Tanghe 2°2

https://www.touteleurope.eu/actualite/qu-est-ce-que-le-brexit.html

http://www.europe1.fr/international/pierre-moscovici-le-brexit-cest-perdant-perdant-3558428

http://www.lemonde.fr/europe/article/2018/01/29/brexit-les-vingt-sept-posent-leurs-conditions-pour-la-periode-de-transition_5248454_3214.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s